QUAND TOUT A COMMENCÉ

En 1944, alors que l’acier et le ciment étaient très rares en raison de la guerre, trois jeunes ingénieurs suisses ont eu une idée ingénieuse pour contrer efficacement la pénurie aiguë de matériaux de construction. Ils développèrent un élément porteur économe en matériau, qui se prêtait idéalement comme linteau et pour les dalles. L’idée était simple mais brillante : doter les briques ordinaires de câbles d’acier sous tension, puis les noyer dans du mortier. Les trois inventeurs – Max Birkenmaier, Antonio Brandestini et Mirko Robin Roš – avaient fait de nécessité vertu et créé la légendaire couverte, mariant l’acier et la terre cuite (Stahlton en allemand).

Les perspectives de succès de la couverte de terre cuite et d’acier ont conduit à la création de l’entreprise Stahlton AG basée à Zurich et à la production en série de ces couvertes dans la nouvelle usine de Frick (AG).

La première invention a été suivie d’une multitude d’autres innovations révolutionnaires pour le génie civil et la construction de ponts, ainsi que pour la géotechnique et le domaine du renforcement des structures porteuses. Depuis, Stahlton AG s’est inlassablement consacrée à développer et améliorer les processus existants et est toujours à la recherche de nouvelles applications et de matériaux de construction alternatifs.