Lamelles CFK

Une grande partie des renforts collés utilisés en Suisse sont désormais réalisés au moyen de produits FRP (abréviation de l’anglais Fiber Reinforced Polymers).

On utilise presque exclusivement des lamelles renforcées de fibres de carbone et imprégnées de résine époxy, appelées en abrégé lamelles CFK. Ces lamelles sont disponibles en deux épaisseurs et en diverses largeurs. Elles sont collées sur les structures en béton, en maçonnerie ou en acier au moyen d’une colle à deux composants à base d’époxy. Cette méthode de renforcement d’ouvrages est très prisée étant donné que les lamelles CFK peuvent absorber de grandes forces de traction en dépit de leur faible poids et de leur modeste surépaisseur. Grâce à ces propriétés, les lamelles CFK ont de multiples applications. Elles sont essentiellement utilisées pour consolider des dalles, augmenter la résistance de murs aux aléas sismiques ou renforcer après-coup des évidements ménagés dans des dalles ou des murs.

Vous auriez besoin de fiches techniques ? Cliquez sur le lien ci-dessous.

Vers les téléchargements

Lamelles en acier

Les consolidations d’ouvrages au moyen de lamelles en acier collées sont probablement la méthode la plus ancienne du genre. Les premiers bâtiments et ponts renforcés de cette façon datent déjà des années 1970. Aujourd’hui, les lamelles en acier sont principalement utilisées dans les structures en béton relativement minces. Techniquement, la lamelle en acier est le meilleur produit car elle permet de répondre de manière optimale aux questions liées non seulement au dimensionnement, mais également à la compatibilité.

Les lamelles en acier sont principalement constituées de profilés en acier plat ou en acier standard usuels du commerce de qualité S235 ou S355. Les pièces en acier sont usinées, sablées et apprêtées dans notre propre atelier de serrurerie. De plus, nous sommes en mesure de fabriquer des profilés coudés pour renforcer des éléments soumis à des contraintes de cisaillement, y compris les tiges d’ancrage nécessaires. Étant donné que l’acier est très facile à usiner, de nombreuses solutions sur mesure sont possibles pour consolider des ouvrages.

Vous auriez besoin de fiches techniques ? Cliquez sur le lien ci-dessous.

Vers les téléchargements

Non tissés CFK (CFK-Sheet)

Une autre application récente des systèmes FRP est ce que l’on appelle les non-tissés. Pour créer un non-tissé, on entrelace les fibres de renforcement avec des fils de retenue. Pour ce faire, on utilise principalement des fibres de carbone (c-sheet), mais aussi des fibres de verre (g-sheet) ou d’aramide (a-sheet). Dans tous les cas, le non-tissé est laminé et collé sur les structures à renforcer au moyen d’une résine époxy.

Le grand avantage de ces non-tissés est leur malléabilité, car ils peuvent être collés même dans les angles. Ils conviennent donc parfaitement pour consolider des éléments soumis à des contraintes de cisaillement sur les poutres en béton ou pour renforcer des étriers dans les poteaux en béton. Comme il existe une véritable pléthore de différents types et genres de non-tissés dans ce groupe de produits, n’hésitez pas à nous contacter, sans engagement. Nous serons heureux de vous assister et de vous conseiller dans votre projet.

Vous auriez besoin de fiches techniques ? Cliquez sur le lien ci-dessous.

Vers les téléchargements